Une délégation de l'UD84 UNSA a été reçu par le Sénateur de Vaucluse Alain Milon

logo_ud84_unsa.PNGL’UD 84 au travers de sa Secrétaire Générale Sophie Ogé accompagnée de Dominique Corona, Secrétaire National et Cédric Litot UNSA SAMER a été reçu ce jour par Alain Milon, Sénateur du Vaucluse pour marquer la position de l’UNSA sur le projet de loi: Négociation collective, Travail et Emploi dit Loi El Khomri.

Si quelques amendements ont déjà apportées des avancées sur ce projet de loi : le CPA (compte d’Activité Professionnelle), garantie jeunes, droit à la déconnexion…, il faut aller plus loin.

Dans le cadre de cette rencontre, nous avons pu aborder et argumenter quelques points clés :

  • La suppression de la procédure des accords d’entreprises par consultations des salariés qui risque de mettre à mal une démocratie sociale apaisée
  • La suppression de l’article modifiant la définition du licenciement économique qui pourrait permettre des licenciements collectifs sans aider à la création d’emploi
  • La suppression des dispositions concernant l’accord de préservation et de développement de l’emploi qui empêche le juge d’exercer un contrôle sur le sérieux et la réalité de la cause d’un licenciement

Monsieur Alain Milon, président de la commission Affaires Sociales au sénat, s’est montré intéressé par nos arguments.

L’UD84 UNSA se félicite de cet entretien, riches de partage et d’échanges dans un respect mutuel.

L’UNSA est favorable à une démocratie sociale constructive. C’est pour cela que nous comptons poursuivre notre travail auprès des élus qu’ils députés, sénateurs.

img323.jpg