Départementales 2015: malgré des binômes paritaires , très peu de femmes dirigeront un département

Les assemblées départementales (paritaires) élues dimanche désignaient ce jeudi leurs présidents.

La première élection paritaire n’a pas été suivie d’effet au plus haut des exécutifs locaux:

Avant élection: 95 % des présidents des conseils départementaux étaient des hommes Après élection: 91 % des présidents des conseils départementaux étaient des hommes

On constate que l’instauration de règles paritaires entraîne difficilement l’élection des femmes dans les instances exécutives des collectivités locales. La stricte parité a par exemple été mise en place pour les élections régionales et municipales. Mais si l’évolution des chiffres montre que la part de femmes progresse parmi les conseillers, elle stagne au niveau des présidences de conseils municipaux et régionaux.

Comme le relève “Le Parisien”, 14 ans après les premières lois sur la parité applicable aux communes de 1.000 habitants, une seule femme préside une région (Marie-Guite Dufay en Franche-Comté). Les femmes ne représentent que 16% des maires, contre 40% de conseillères municipales et 48% de conseillères régionales. Du côté du conseil départemental, on est passé de 13,9% d’élues à la moitié à présent.

Légiférer était nécessaire,mais du chemin reste à faire.