(41)

Expression Directe :

Prochaines émissions expressions directes Émission de 5 minutes dans laquelle Luc Bérille commentera l’actualité sociale et syndicale. samedi 4 novembre à 19h55 sur France Inter dimanche 5 novembre à 6h55 sur France Bleu Émission de 4 minutes sur le thème : “Négocier : la méthode syndicale utile  […]

Lire la suite

Inégalités salariales : une perte de 62 milliards pour l'économie française

egalite_H-_F.pngRésorber les inégalités salariales entre femmes et hommes pourrait renforcer notre économie, selon une étude que dévoile la fondation Concorde. L’écart de salaires entre hommes et femmes est de 26,3% chez les cadres.

Les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes ont un coût abyssal pour les entreprises françaises: 62 milliards d’euros de pertes annuelles, selon les calculs de la Fondation Concorde, un think-tank économique indépendant qui détaille également, dans une étude que Le Figaro s’est procurée, les effets positifs pour l’économie française qu’engendrerait une application stricte de l’égalité salariale.

Entre la hausse de la TVA, la hausse des recettes de l’impôt sur le revenu et la hausse des cotisations sociales et patronales, le gain de recettes pour l’État serait 33,7 milliards d’euros. Et cela n’est pas tout. La Fondation Concorde calcule également que la résorption des inégalités salariales engendrerait une hausse de 6,16 milliards d’euros de l’épargne, et une hausse de la consommation de 21,98 milliards.

Lire la suite

Prud'hommes : des conseillers s'inquiètent d'une chute des recours

CPH.pngDepuis le 1er août 2016, une personne doit, pour saisir les prud’hommes, remplir une requête écrite.

La nouvelle procédure prud’homale, mise en place par la loi Macron de 2015, a fait chuter le nombre de nouveaux recours des prud’hommes de plus de 30% dans certaines régions. Le constat a été dressé vendredi par des conseillers prud’homaux, qui déplorent l’obligation de faire des saisines écrites.

Depuis le 1er août 2016, une personne doit, pour saisir les prud’hommes, remplir une requête écrite, accompagnée d’un bordereau listant les pièces invoquées à l’appui de sa saisine, en vertu de la loi “croissance et activité” adoptée en 2015 et défendue à l’époque par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.

Lire la suite

L'Union européenne, l'accord sur les travailleurs détachés

revue_de_presse.PNG Les ministres du travail de l’Union ont tenu un conseil à Luxembourg, pour évoquer la réforme du travail détaché. Officiellement, la France a obtenu ce qu’elle voulait: un “durcissement” des règles applicables, à l’occasion d’une discussion marathon. En réalité, la mariée est bien habillée, mais elle n’a pas grand chose à donner

Lire la suite

Apprendre à manager le travail. Livre blanc des initiatives en formation initiale et continue

Faire évoluer la formation initiale et continue des dirigeants, managers, ingénieurs et chefs de projet pour qu’ils prennent mieux en compte les enjeux de qualité de vie au travail, telle est l’ambition de l’initiative « Faire École » que le réseau Anact-Aract a lancé à l’échelle nationale en 2014.  […]

Lire la suite

La fin de l’agrément des experts CHSC- sante et travail

logo_sante_et_travail.gifLe ministère du Travail vient d’annoncer que l’agrément délivré aux experts CHSCT serait bientôt remplacé par une certification. Ce qui suscite des réactions mitigées parmi les organisations syndicales et les experts.

Selon nos informations, le ministère du Travail a annoncé vendredi 13 octobre la fin de l’agrément pour les experts CHSCT, lors d’une réunion du groupe permanent du Conseil d’orientation des conditions de travail (Coct). Patrick Maddalone, sous-directeur des Conditions de travail au ministère, a annoncé le remplacement à terme de cette procédure par une certification via un organisme privé, lui-même agréé par le Comité français d’accréditation, le Cofrac. Selon une source ministérielle proche du dossier, c’est le manque d’efficience du dispositif actuel d’agrément qui est à l’origine de cette évolution.

Mais plusieurs observateurs évoquent aussi la diminution des ressources des pouvoirs publics, qui ont la responsabilité de délivrer ce sésame. Les dossiers de demande ou de renouvellement d’agrément sont en effet instruits par deux organismes parapublics, l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) et l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), dont les budgets sont orientés à la baisse alors que la charge de l’activité d’agrément ne cesse d’augmenter.

Lire la suite

Vers un socle européen des droits sociaux

En poursuite de la politique européenne pour l’élaboration d’un socle européen des droits sociaux, la Commission européenne a entamé de nouvelles discussions avec les syndicats et les organisations patronales au niveau de l’UE au sujet de la modernisation des règles en matière de contrats de travail  […]

Lire la suite

Mise en place du comité social et économique dans les entreprises de moins de 50 salariés

le_cles_du_social.PNGAu 1er janvier 2020 au plus tard, une nouvelle instance appelée « comité social et économique et social », remplacera les délégués du personnel, le comité d’entreprise et le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) pour toutes les entreprises.

Les ordonnances traduisent la volonté du gouvernement d’affirmer résolument la place prépondérante de l’accord d’entreprise et la conclusion d’accords collectifs dans les entreprises de moins de 50 salariés

La primauté de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche devient la règle, mais l’accord de branche conserve un pré carré dans lequel il prime. Dans l’attente des décrets et le vote du Parlement, ces ordonnances ont seulement une valeur règlementaire et non législative.

Lire la suite

Après le reportage de Cash Investigation, Comité d’entreprise extraordinaire chez Lidl à Strasbourg Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Alsace et France Bleu

revue_de_presse.PNGAprès le tollé provoqué par le reportage de Cash investigation sur l’entreprise Lidl diffusé le 26 septembre sur France 2, la direction a convoqué un Comité d’entreprise extraordinaire à Strasbourg au siège administratif du groupe.

Le géant du hard discount allemand Lidl a convoqué un Comité d’entreprise extraordinaire au siège social du groupe à Strasbourg ce jeudi. Autour de la table la direction et les syndicats (UNSA, FO, CGT, CFDT) pour discuter des suites du reportage diffusé dans l’émission Cash Investigation le 26 septembre sur France 2.

Ce reportage a été vu par plus de 3,8 millions de téléspectateurs. Un record historique pour l’émission qui dressait un certain malaise au sein de l’enseigne de distribution : menaces de la direction envers les salariés, cadences infernales, suicide d’un salarié etc. Autant de révélations qui ont provoqué l’indignation des salariés du groupe et de l’opinion publique.

Dans le reportage, un échange musclé entre un directeur régional du groupe et un responsable de magasin avait notamment choqué la journaliste Elise Lucet. Elle l’avait montré au co-gérant du groupe Denis Maroldt. C’est d’ailleurs lui qui a présidé ce CE extraordinaire ce jeudi.

Lire la suite

Accès à l’emploi : qualification, bien sûr, mais aussi meilleurs recrutements.

le_cles_du_social.PNGOn analyse beaucoup le niveau du chômage comme provenant du manque de qualification adéquate des demandeurs d’emploi pour les emplois disponibles. À côté du besoin bien réel de qualification ou de reconversion de chômeurs, France Stratégie montre qu’un autre aspect du problème provient des modalités de recrutement et de gestion des ressources humaines des entreprises. Il ne s’agit pas d’opposer ces deux aspects, ils sont complémentaires.

Lire la suite

Harcèlement sexuel au travail

harcelemnt sexuel.jpgEn 2014, le Défenseur des droits estimait à 20 % le nombre de femmes actives à y avoir été confrontées.

Deux articles traitent du sujet sur le Net, le premier sur le site juritravailcom, le second sur novethic.fr. Vous en trouverez un extrait, ainsi que les liens, ci-dessous.

Lire la suite

Le contrat d’apprentissage en 2016 : petite amélioration - les clés du social

apprentissage.PNGLe contrat d’apprentissage et son financement ont souvent été modifiés pour devenir plus attractifs. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, pratique et technologique en vue d’acquérir une qualification professionnelle et un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, un titre d’ingénieur ou un titre répertorié.

En 2016, l’État a ouvert 85 nouveaux titres professionnels du ministère du Travail et de l’Emploi et 288 700 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés (273 000 dans le secteur privé et 13 400 dans le secteur public).

Une hausse de 1,9 % par rapport à 2015.

Lire la suite

Le Conseil constitutionnel pose les limites au rôle des délégués syndicaux - entreprises.news

revue_de_presse.PNGLe Conseil Constitutionnel a validé les limites posées aux délégués syndicaux. Cette décision prise dans le cadre de la Question Prioritaire de Constitutionnalité confirme ” l’impossibilité pour les salariés mis à disposition d’être élus à la délégation unique du personnel “.

Une prise de position forte au moment où une ordonnance doit simplifier la mise en place du comité social et économique en fusionnant les Comités d’Entreprises, les Délégués du Personnel et le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

Lire la suite

QUID des IRP

orseu_unsa.JPGAttention, remise à plat complète !

L’ambition affichée des ordonnances était de simplifier la représentation du personnel. Force est de constater que le projet va plus loin. Il touche à de multiples reprises les prérogatives des élus et laisse souvent aux décrets le soin de préciser les moyens alloués.

Questions / réponses pour s’y repérer

Lire la suite

Santé et qualité de vie au travail (SQVT) : quels indicateurs ?

le_cles_du_social.PNGLa santé et la qualité de vie au travail sont des attentes des salariés …et un facteur d’attractivité et de performance pour l’entreprise car des salariés en bonne santé et bien dans leur travail apportent une plus grande compétitivité. Un certain nombre d’entreprises développent cette préoccupation, pour améliorer la qualité des produits ou services, réduire l’usure professionnelle, préparer les réorganisations… D’autres pas du tout. Dans les deux cas, avoir des critères et des indicateurs est une aide à la définition des objectifs et des mesures à prendre pour une politique de SQVT, sa négociation, sa diffusion et son dialogue, sa mise en œuvre, son suivi, son bilan.

Lire la suite

La qualité de vie au travail : pour qui, pourquoi, comment ?

Le Baromètre de l’entreprise responsable 2015, présentée en octobre, dévoile que les conditions de travail, à 42 %, sont la thématique prioritaire en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale dans l’entreprise, bien loin devant l’environnement (13 %). Alors que certaines nuisances au travail se dégradent et que se confirme une fracture générationnelle, au détriment des seniors, la qualité de vie au travail est un concept en marche.

Lire la suite

Les conditions de travail se dégradent en France

le_cles_du_social.PNGÀ partir des 5 dernières années de l’enquête européenne sur les conditions de travail (EWCS – 1995, 2000, 2005, 2010, 2015), le Centre d’études de l’emploi et du travail a analysé, parmi les 15 pays déjà présents dans l’Union européenne en 1995, la qualité et l’évolution des conditions de travail. Les conclusions sont très diverses selon les pays et les âges.

Lire la suite

Journée de mobilisation Fonction publique à Avignon

Discours de l’UNSA lors de notre entrevue avec Monsieur Moraud, préfet du Vaucluse Si on considère la FP comme une variable d’ajustement budgétaire. On peut alors s’attaquer au déroulement de carrière des fonctionnaires ; gel sur une année d’avancement permet d’économiser 1,3 Milliards d’euros sur  […]

Lire la suite

Un guide pour l’égalité femmes-hommes " mon entreprise s'engage " destiné aux TPE/PME

Le Ministère du Travail a publié tout récemment un guide sur l’égalité femmes-hommes dans les entreprises. Une manière d’impliquer les entreprises dans une démarche d’égalité. Destiné aux TPE-PME, le guide “Egalité femmes-hommes, mon entreprise s’engage” publié par le Ministère du Travail, a pour  […]

Lire la suite

L’intersyndicale se réunira le 24 octobre

La réunion de l’intersyndicale nationale interprofessionnelle s’est tenue le 9 octobre. Etaient présentes les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA et les organisations de jeunesse UNEF, UNL et FIDL. L’UNSA y était représentée par Florence DODIN, secrétaire  […]

Lire la suite

Pétition UNSA Fonction Publique : Il est encore temps de la signer !

SALAIRES ET CARRIÈRES : L’ÉTAT DOIT RESPECTER SES ENGAGEMENTS ! Après le succès de l’action du 10 octobre, l’UNSA Fonction Publique appelle tous les agents à signer la pétition pour appuyer ses revendications face au gouvernement ! Non à un pouvoir d’achat gelé pour les agents publics ! Non au  […]

Lire la suite

L’UNSA s’abstient dans les caisses de Sécurité sociale sur le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS)

securité sociale.pngPour 2017, la Commission des comptes de la Sécurité sociale annonce un déficit des régimes de base de Sécurité sociale et du Fond de solidarité Vieillesse de -4,2 milliards d’euros, soit une réduction de 2,9 milliards d’euros par rapport à 2016.

En outre, trois branches seraient à l’excédent, la branche accident du travail maladie professionnelle, la branche famille et pour la deuxième année consécutive la branche retraite.

Pour l’UNSA le redressement des comptes sociaux est un élément important qui est de nature à redonner confiance aux plus jeunes générations sur la solidité de notre protection sociale.

Pour 2018, le PLFSS prévoit un déficit de -2,2 milliards d‘euros € avec comme objectif un retour à l’équilibre en 2020.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement a pris un certain nombre de décisions qui vont impacter à long terme le financement de notre protection sociale, telle que la baisse des cotisations sociales et de l’augmentation de la CSG. Cette mesure est, je cite le gouvernement : « destinée à soutenir le pouvoir d’achat ». Cette affirmation est vraie pour les seuls salariés du secteur privé.

L’UNSA à la commission des comptes de la Sécurité sociale a demandé que l’augmentation de la CSG soit compensée pour tous, y compris pour les agents de la Fonction publique et pour les retraités. Ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui.

Lire la suite

Fonction Publique : appel commun à une journée d’actions le mardi 10 octobre 2017

logo FP UNSA.jpgEn grève ensemble le 10 octobre pour notre pouvoir d’achat !

Les 9 organisations syndicales de la Fonction Publique, dont l’UNSA-FP, ont décidé d’un appel commun à une journée d’actions le mardi 10 octobre 2017, jour du rendez-vous salarial.

Manifestation dans le Vaucluse:

Avignon cité administrative - rue Jean Jaurès (à côté de la gare centre) - 10h30

Lire la suite

VAE, changer de braquet

logo vae.jpg330 000 diplômes délivrés par la VAE en 13 ans, ce n’est pas négligeable ! Pourtant, la VAE, créée en 2002, est loin d’avoir pris le niveau quantitatif nécessaire pour la qualification des personnes, salariées ou non, et la reconnaissance des acquis du travail. De plus, après une progression au cours des années 2000, elle stagne depuis 2010.

Ce, malgré la possibilité, depuis 2015, d’utiliser ses heures CPF pour l’accompagnement de sa VAE. Information encore incomplète, lourd et long processus (moyenne 16 mois), difficultés de la démarche consistant à identifier ses acquis et à en rendre compte, tels sont les reproches souvent faits à ce dispositif pourtant très apprécié de ceux qui y ont eu recours.

Lire la suite

La négociation collective en 2016

le_cles_du_social.PNGL’année 2016 est pour la négociation collective une année de transition, entre la fin de la mise en application des lois Formation professionnelle en 2014, Dialogue social en 2015 et d’autre part la loi Travail en 2016 et les changements profonds de 2017 : nouvelle représentativité en mars, ordonnances de réforme du code du travail en septembre. Pourtant, la négociation a toujours été importante en 2016, un peu moins que l’année d’avant pour les textes interprofessionnels et de branches, mais en nette hausse au niveau des accords d’entreprise.

Lire la suite

POUR UNE DÉMISSION, QUELS PRÉAVIS ?

revue_de_presse.PNGLorsqu’on pense démission, ou oublie parfois certaines dispositions liées à la procédure légale. Une simple lettre ne suffit pas pour quitter une entreprise, le principe du préavis entre en compte pour qu’une démission soit valide. Faisons un point sur les conditions à connaître.

Pour quitter une entreprise, il faut respecter certaines conditions. Rompre son contrat de travail demande au salarié de connaître la procédure et les dispositions en vigueur, avant de l’enclencher. Avant toute chose, il s’agit logiquement de prévenir son employeur par oral ou par écrit. Ensuite, la volonté de démission doit être très claire, afin d’éviter toute ambiguïté qui pourrait conduire le conseil des Prud’hommes à requalifier la démission en licenciement sans cause réelle

Lire la suite

Ce qui change le 1er octobre

La fin du vapotage dans les lieux publics A partir du 1er octobre 2017, il sera également interdit de dégainer sa cigarette électronique dans les lieux publics. A savoir : les établissements scolaires et ceux recevant du public, les lieux de formation, les hébergements où résident des mineurs, ainsi  […]

Lire la suite

Le pluralisme syndical conforté par le tribunal d'Avignon

Par décision en date du 26 septembre 2017, le tribunal d’instance d’Avignon a rejeté la demande du syndicat général des Transports Durance Alpilles CFDT d’annuler la désignation par l’UNSA d’un RSS chez ID Logistic. Nous saluons la volonté du tribunal d’instance d’Avignon de conforter le pluralisme  […]

Lire la suite

L'offre d'embauche et promesse d'embauche...

L’offre d’embauche est toujours un moment particulier pour une entreprise. Elle est synonyme d’engagement, autant du point de vue de l’employeur que du point de vue du salarié. Mais le retour en arrière n’est pas impossible. L’émission d’une offre d’embauche ne signifie pas toujours signature  […]

Lire la suite