(45)

Prochaines émissions d’Expression directe sur le thème des TPE

« Salarié-e-s des cabinets d’expertise, des cabinets d’avocats, de notaires, cabinets comptables, cabinets d’architectes… salarié-e-s à part entière » Mardi 4 octobre vers 0h30 sur France 2 Jeudi 6 octobre vers 8h50 sur France 5 « Salarié-e-s des transports… salarié-e-s à part entière » Dimanche 30  […]

Lire la suite

Les inquiétudes se multiplient chez SFR

Le nouveau Directeur général de SFR, Michel Paulin, présentait jeudi aux représentants du personnel son plan de relance. Dans le document présentant les “orientations stratégiques” du groupe, un point en particulier suscite des inquiétudes du côté des syndicats : la possible “externalisation de 1   […]

Lire la suite

Luc Bérille sur le dialogue social

berille_t.jpg36 600 accords sociaux ont été signés dans les entreprises l’an dernier, selon le bilan présenté hier par le ministère du Travail. La CFDT est le syndicat qui signe le plus d’accords, paraphant 94 % des textes dans les entreprises où elle est implantée. Suivent la CFE-CGC (92 %), FO (90 %), la CFTC (89 %) et l’UNSA (87 %). La CGT, opposante à la loi Travail qui renforce la négociation d’entreprise, signe légèrement moins d’accords (84 %).

Dans le même temps s’ouvre le procès des salariés d’Air France, accusés d’avoir agressé un DRH. Le dialogue social serait donc rendu impossible par une situation économique tendue et un pouvoir intransigeant ?

Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA affirme que, au contraire, la négociation est globalement bonne. “Les accords sont majoritairement signés dans les entreprises et par tous les syndicats.”

Lire la suite

Et pourtant ils étaient prévenus...

Les week-ends se suivent et se ressemblent au centre pénitentiaire de Valence. Le week-end dernier des détenus avaient refusé de réintégrer leurs étages en exhibant des armes artisanales et menaçant ainsi les personnels. La réaction plus que « mollassonne » de notre élite locale a donné des ailes à  […]

Lire la suite

Vote des salariés TPE ; c’est dans 3 mois !

En tant que salariés des entreprises de moins de 11 salariés (TPE) ou employés à domicile, vous serez invités à voter du 26 novembre au 12 décembre 2016 pour des listes syndicales afin : - de mesurer l’audience des syndicats dans vos métiers, - de permettre la mise en place de commissions  […]

Lire la suite

Demande d’audience au Premier Ministre sur la Protection Sociale Complémentaire des agents publics

UNSA_FP.PNG6 organisations syndicales de la fonction publique*, dont l’UNSA-Fonction Publique, écrivent au Premier Ministre au sujet de la protection sociale complémentaire des agents.

Nous revendiquons, ensemble, une protection sociale complémentaire solidaire et juste au sein de la fonction publique, qui doit être confiée à des opérateurs sans but lucratif.

Nous souhaitons être reçus par le Premier Ministre pour appuyer notre démarche au plus haut niveau.

Lire la suite

La loi Travail : LOI n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels - UNSA JURIDIQUE

unsa_juridique.PNGLa loi Travail, définitivement adoptée le 21 juillet par le Parlement, assure une promotion sensible de la négociation d’entreprise pour adapter les règles au plus près du terrain. C’est avec cet objectif que le gouvernement a réécrit toute la partie du Code du travail relative à la durée du travail et aux congés.

Ce texte portée depuis près de six mois par Myriam El Khomri, et en particulier son très polémique article 2 (renuméroté 8), instaure la primauté des accords d’entreprise sur ceux de branche en matière de temps de travail. La durée légale du travail effectif reste fixée à 35 heures par semaine. Mais la loi introduit de nombreuses mesures d’assouplissement.

Lire la suite

Les structures de l’insertion par l’activité économique : quels liens avec les différents acteurs économiques ?

Plus de 80 % des structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE) appartiennent à un réseau de l’IAE. Les relations qu’elles entretiennent au sein du secteur sont très développées ; deux tiers d’entre elles ont des relations régulières avec d’autres SIAE et un quart fait partie d’un  […]

Lire la suite

le SNPDEN UNSA, syndicat majoritaire chez les proviseurs, appelait ceux-ci à se rassembler devant les rectorats - retour de l'AFP

Plusieurs milliers de chefs d’établissements se sont rassemblés mercredi devant les différents rectorats pour contester un mode de gouvernance jugé “autoritaire” et “erratique”, selon le syndicat SNPDEN-Unsa, un mouvement inédit depuis dix ans. Entre 3.500 et 4.000 proviseurs, proviseurs adjoints ou  […]

Lire la suite

Loi Travail, handicap, inaptitude et emploi - clés du social n° 749

le_cles_du_social.PNGLa loi Travail contient de nombreuses mesures concernant le handicap et l’inaptitude qui s’appliquent, selon les articles, tant aux travailleurs handicapés qu’à ceux pour qui survient une inaptitude et qu‘aux aidants d’enfants handicapés ou de personnes dépendantes. Mesures importantes car les actifs handicapés ont toujours un taux de chômage double de celui des autres actifs et car l’organisation de la vie des parents d’enfants handicapés ou aidants d’une personne dépendante est toujours très difficile.

Insertion et maintien des salariés handicapés dans l’emploi

Toute une série d’articles de la loi les concernent et apportent des améliorations dans l’accessibilité et l’aménagement des postes de travail, le rôle du CHSCT, l’insertion et le maintien dans l’emploi, la formation, ainsi que les revenus.

La loi formalise le rôle du CHSCT

Dorénavant, il doit contribuer à l’adaptation et à l’aménagement des postes de travail afin de faciliter l’accès des personnes handicapées à tous les emplois et de favoriser leur maintien dans l’emploi au cours de leur vie professionnelle.

Lire la suite

Retraites : L'UNSA-CFDT pour une indexation sur les salaires et un minimum de pension - UNSA retraités 84 était à Marseille

A l’appel des organisations syndicales de retraités CFDT et UNSA, les retraités manifestent aujourd’hui leur inquiétude concernant la baisse de leur niveau de vie et de leur pouvoir d’achat relatif. Pour l’intersyndicale, des choix sociétaux sont “nécessaires”, comme une indexation des pensions des  […]

Lire la suite

Le coût économique des discriminations - France Stratégie -

france_strategie.pngEntorse au principe républicain d’égalité des chances, les discriminations sont aussi un manque à gagner économique. Il a été demandé à France Stratégie d’évaluer les gains économiques qu’occasionnerait leur élimination. Et la facture est lourde. Le coût des seules inégalités d’accès à l’emploi et aux postes qualifiés s’élèverait à 150 milliards d’euros.

Lire la suite

Le conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie se met en place -localtis info de septembre 2016

revue_de_presse.PNGUn décret du 7 septembre 2016 met en place le conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA). Derrière ce titre pas forcément très explicite se cache l’instance résultant de la fusion du comité départemental des retraités et des personnes âgées (Coderpa) et du conseil départemental consultatif des personnes handicapées (CDCPH). Le principe de la création de cette nouvelle instance était prévu par l’article 81 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

Lire la suite

Le CCE de Natixis dénonce la création d'une nouvelle entité au Portugal

natixis_unsa.pngLes élus du comité central d’entreprise de Natixis (groupe BPCE) ont dénoncé jeudi la création au Portugal d’une entité spécialisée dans les activités informatiques, un projet contraire à « l’ADN mutualiste » de la banque et qui conduira à « la suppression de 600 emplois en France », selon eux.

Les organisations syndicales voient dans ce projet « Atlas », présenté au début de l’été au CCE, « la suppression de 600 emplois en France », via la non reconduction de contrats prestataires, et assurent que « la localisation en région des services informatiques n’a jamais été une option ».

La banque d’affaires du groupe BPCE a mis sur la table « trois scénarios à l’étranger et aucun en France », malgré les « risques opérationnels » et notamment la « très grosse problématique de langue » que le projet Atlas porte en germe, a rapporté à l’AFP Nicolas Getti, secrétaire (UNSA) du CCE de Natixis SA.

Lire la suite

Heure de délégation des membres du CE - HAPPYCE

happyce.pngLes membres élus titulaires du comité d’entreprise bénéficient d’un certain nombre d’heures dites de délégation rémunérées par l’entreprise.

Ces heures de délégation permettent aux élus de mener à bien leur mission dans les meilleures conditions. Le nombre d’heures de délégation alloué dépend du mandat en cours et de la taille de l’entreprise.

Code du travail – Article L2325-6 : L’employeur laisse le temps nécessaire à l’exercice de leurs fonctions, dans la limite d’une durée qui, sauf circonstances exceptionnelles, ne peut excéder vingt heures par mois :

1° Aux membres titulaires du comité d’entreprise ;

2° Aux représentants syndicaux au comité d’entreprise, dans les entreprises de cinq cent un salariés et plus ;

3° Aux représentants syndicaux au comité central d’entreprise dans les entreprises de cinq cent un salariés et plus, mais dont aucun des établissements distincts n’atteint ce seuil.

Lire la suite

Adecco : grogne syndicale et malaise - nouvelle république

Les salariés d’Adecco sont à bout. L’inquiétude est relayée, depuis hier et jusqu’à aujourd’hui, à l’occasion d’un séminaire des délégués syndicaux UNSA (20,03 % des syndiqués Adecco). Les délégués syndicaux de l’ensemble des régions françaises (950 agences sont présentes dans l’Hexagone) mettent  […]

Lire la suite

Apprentissage, voie scolaire, quelle insertion des jeunes ? - les Clés du social n°745

le_cles_du_social.PNGProgression des effectifs des jeunes issus de l’apprentissage

Le CEREQ, à travers ses enquêtes Génération 2004 et la dernière (publiée en 2013) sur les sortants 2010, fait apparaître le double phénomène d’accroissement des effectifs d’apprentis diplômés annuellement passant de 110 000 à 143 000 et d’une augmentation du niveau de diplôme acquis.

Cette augmentation se construit ainsi, de 41 700 à 44 600 CAP BEP, 17 500 à 36 200 Bac, 13 600 à 18 400 Bac +2, Licence de 2 700 à 10 500, Master 5 000 à 6 500 et Écoles d’ingénieurs ou de commerce 2 300 à 6 100. Ainsi à une progression faible des jeunes en CAP BEP, correspond une « explosion » des jeunes issus des licences et des grandes écoles, déterminant la hausse des niveaux par une rapide diffusion de l’apprentissage dans les parcours de formation des étudiants.

Lire la suite

Les principaux décrets de la loi Rebsamen sont publiés, un nouveau dialogue social est possible - Les clés du social n°745

le_cles_du_social.PNGLa loi N° 2015-994 du 17 août 2015, relative au dialogue social et à l’emploi, dite « loi Rebsamen » peut s’appliquer. Un an après la loi, le calendrier de publication des décrets a été respecté (dernier en date : décret 2016-868 du 30 juin 2016 applicable au 1er juillet 2016), que ce soient les décrets concernant les délais de consultation des CE et du CHSCT, le fonctionnement du CHSCT, le contenu de la base de données économiques et sociales (BDES), les accords sur le plan de l’égalité professionnelle, la liste des informations à transmettre à la DIRECCTE (raison sociale, numéro de SIRET, accord du plan d’action…), les accords sur la formation ou sur les CPRI (commission paritaire régionale interprofessionnelle) avec la représentation des salariés des TPE, sans oublier la reconnaissance des élus et des mandatés. Malgré l’échec des négociations salariales et patronales, la loi pallie en partie à cette carence.

De nouvelles pistes de travail et de dialogue social dans l’entreprise s’ouvrent pour les représentants syndicaux, les sections syndicales, les salariés, les employeurs.

Lire la suite

Bilan du mouvement social du 5 septembre 2016 des animateurs - Une journée de mobilisation et après ?

sep_unsa.PNGLundi, les animateurs de France se sont mobilisés pour demander le retrait du décret du 2 août 2016 qui pérennise les taux d’encadrement dérogatoires. Malgré les difficultés pour se rassembler, nos revendications ont trouvé un écho dans plusieurs coins et recoin de France ainsi que dans les médias locaux et nationaux.

Signer la pétition

Lire la suite

Les salariés de la centrale de Fessenheim se mobilisent contre la fermeture - Miroir Social du 7 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016, le comité central d’entreprise d’EDF SA (CCE) est convoqué unilatéralement pour être informé du projet de fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim. Une séance ultérieure sera programmée pour recueillir l’avis du CCE sur ce projet. La CFE énergies et  […]

Lire la suite

L'Unsa au Conseil économique, social et environnemental

Troisième assemblée constitutionnelle de la République après l’Assemblée nationale et le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) favorise le dialogue entre les différentes composantes de la société civile organisée et qualifiée en assurant l’interface avec les décideur(euse)s  […]

Lire la suite

L’intersyndicale IBM et le CCE vont contester le PSE en justice.

ibm_unsa.jpgContre toute attente le PSE IBM France vient d’être homologué par la DIRECCTE. L’intersyndicale IBM France (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, UNSA) et le Comité Central d’Entreprise vont contester cette décision en justice.

Le projet de PSE de l’entité service GTS/IS concerne la suppression de 360 postes dont la grande majorité est transférée dans des pays à faibles coûts salariaux. Il vient d’être homologué par la DIRECCTE, de manière incompréhensible au regard des dernières décisions de justice concernant la définition des catégories professionnelles (Renault trucks, SAP et Fnac).

Au delà des drames humains que ce plan va générer au sein d’IBM pour ceux qui seront amenés à être licenciés, cette décision range clairement l’Administration Française du coté des entreprises, contre les intérêts des salariés.

Il est donc primordial que cette décision soit annulée par la justice.

Lire la suite