(20)

un 1er mai presque unitaire à Avignon

Soyons nombreux pour ce premier mai à Avignon, rassemblement à 10h30 à la gare centre. A Avignon, nous avons réussi à nous unir pour faire de ce 1er mai une journée de solidarité européenne des travailleurs! A l’UNSA, nous considérons que le 1er mai, marqueur de la solidarité internationale du monde  […]

Lire la suite

CPER 2015/2020 : Intervention de l’UNSA au CESER

conseil_eco_soc_Paca.PNGIntervention de Jeannot FELDEN au nom de l’UNSA (2 ème Collège)

« Le CPER 2015-2020 présenté aujourd’hui au CESER rompt complètement avec les CPER précédents.

En effet, le Gouvernement a fixé de nouvelles orientations et de nouveaux objectifs qui auront irrémédiablement des répercussions sur les nouveaux Contrats de Plan.

L’UNSA s’est déjà largement prononcée sur les différentes réformes entreprises par le Gouvernement et plus particulièrement dans le domaine de l’emploi.

Dans le cadre budgétaire très contraint, nous estimons que la région PACA ne s’en est pas trop mal tirée. Il semblerait même qu’une rallonge budgétaire a été obtenue grâce au binôme Etat (Monsieur le Préfet) et la Région (Monsieur le Président Vauzelle).

Oui nous aurions bien voulu que d’autres nombreux projets figurent dans ce Contrat de Plan, mais est-il nécessaire de rappeler le contexte économique : l’emploi et la jeunesse figurent en 1ère position.

Pour l’UNSA, il convient aussi de poursuivre l’action de développeur de l’apprentissage en relation avec les branches, les entreprises et les territoires.

Dans le cadre de la loi du 5 Mars 2014, l’ensemble des régions ont acté, l’instauration au niveau régional de la gouvernance quadripartite avec la mise en place des CREFOP.

L’UNSA y participe à travers la présence de ses représentants dans les diverses commissions et Conseils Pléniers.

Nous souhaitons vivement, que grâce à cette loi et aux nouveaux outils qu’on accorde enfin une priorité aux actifs les plus fragilisés face à l’emploi et que le droit au retour en formation, offert par la loi aux jeunes sortis du système éducatif sans diplôme ni qualification, puisse se concrétiser rapidement.

La faiblesse de la contribution de l’Etat semble anticiper la confirmation du rôle de chef de file dédié à la Région pour le développement économique dans le cadre de la loi NOTRe.

Lire la suite

LES CRS DÉNONCENT DES CADENCES INFERNALES

Depuis plusieurs années, L’UNSA POLICE alerte le Ministère de l’Intérieur sur l’absence de revalorisation de l’IJAT des CRS (frais de déplacements). L’emploi des CRS depuis les attentats de janvier 2015, n’a jamais été aussi important et en dehors des règles concernant les conditions de travail.  […]

Lire la suite

La place du retraité dans la société !

Cette phrase englobe l’essentiel de nos revendications, celles qui ont été discutées au travers de la résolution générale approuvée lors de notre congrès des 2 et 3 février 2015. En effet, s’il n’est plus dans le système productif, le retraité n’en est pas moins un citoyen et donc acteur de la  […]

Lire la suite

presque TOUS ENSEMBLE... le 1er mai

Le 1er Mai , Marqueur de la solidarité européenne du monde du travail: UN MOMENT SYNDICAL IMPORTANT ET SYMBOLIQUE. La CGT, la FSU, Solidaires et l’UNSA ont publié le 16 avril une déclaration commune appelant à ” un 1er Mai unitaire à dimension européenne pour le progrès social “. Ni FO ni la CFDT se  […]

Lire la suite

Loi Santé : adoptée à l’assemblée nationale

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture la loi santé présentée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Pour l’UNSA, cette loi va dans le sens de ses mandats et constitue une avancée pour un meilleur accès à la santé. La généralisation du tiers payant, demandée  […]

Lire la suite

Discours de Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats, au Congrès de l'UNSA

Présidente, chères et chers amis,

Bonjour, je suis heureuse d’être avec vous et de vous saluer au nom de la Confédération européenne des syndicats.

Votre slogan : UNSA : le syndicalisme en positif. Alors, je commencerai par le positif.

La CES pense que l’UE n’est pas un projet du passé, mais un projet pour l’avenir.

En France, au Royaume-Uni avec l’UKIP, dans les pays nordiques, notamment en Suède, au Danemark mais aussi en Finlande, des partis nationalistes et conservateurs ont obtenu des résultats significatifs.

En Grèce la gauche radicale oblige l’UE à repenser ses politiques. C’est encourageant et c’est une opportunité.

C’est vrai : les rétrogrades et les nationalistes ont gagné du terrain au Parlement européen comme au niveau national.

Leur dénominateur commun c’est le refus de l’Europe.

Que le Front National ait une telle importance en France est alarmant pas seulement pour la France mais pour l’Europe toute entière. La France, deuxième force économique, pays fondateur de la Communauté européenne, le pays de Robert Schuman, de Jean Monnet et de Jacques Delors reste un pays déterminant pour l’avenir européen.

Je suis, vous êtes, la CES est atterrée de voir bourgeonner un parti qui prône le retour vers l’état national, qui prône l’abandon de la monnaie unique et le retour au franc, qui veut fermer les frontières et abandonner la libre circulation, qui a comme fonds de commerce la xénophobie et même le racisme. Ce n’est pas là notre avenir ; ce n’est pas là l’avenir des jeunes.

L’histoire des nations est tout sauf glorieuse. De très, très douloureuses marques de l’histoire du siècle dernier remontent dans notre mémoire collective.

Deux guerres, le fascisme et le totalitarisme, ont dévasté notre continent. Les colonialismes des uns et des autres ont laissé des cicatrices jusqu’à nos jours.

L’Union européenne est une réponse heureuse aux malheurs du passé ; cette réponse nous ne la braderons jamais.

Lire la suite

Suppression de l’Ordre national des infirmiers

L’Assemblée nationale a voté dans la nuit de jeudi à vendredi la suppression de l’Ordre national des infirmiers, contre l’avis du gouvernement, dans le cadre du projet de loi sur la Santé. L’amendement sur cette suppression était porté par la députée apparentée socialiste Annie Le Houerou, qui a  […]

Lire la suite

Réforme de la formation professionnelle

La formation : un levier pour l’égalité L’ANI du 1er mars 2004 conforte la formation comme un élément congruent pour favoriser l’égalité dans l’entreprise. S’il n’existe pas d’obligation à embaucher un pourcentage de femmes, la loi du 4 août 2014 sur l’égalité renforce les obligations des  […]

Lire la suite

Le nouveau président du conseil général du Vaucluse

Maurice Chabert: Nouveau Président du conseil général à l’issue d’un troisième tour. Après un troisième tour, l’UMP Maurice Chabert remporte le Vaucluse, au bénéfice de l’âge (71 ans) , en effet il était à égalité parfaite avec le candidat PS Max Raspail. Maurice Chabert, le nouveau président a  […]

Lire la suite

Le Congrès de Montpellier dans la presse

Quelques articles à lire dans la presse à propos du Congrès de l’UNSA à Montpellier, du 31 mars au 2 avril. Dans Midi Libre, que vous pouvez lire ici  ; Dans Le Figaro, que vous pouvez lire ici ; Dans L’Humanité, que vous pouvez lire ici ; Dans Les Echos, que vous pouvez lire ici; Paru aujourd’hui  […]

Lire la suite

Congrès de Montpellier 30 mars - 2 avril 2015

Représentativité syndicale : l’UNSA c’est 6,3 % Les élections de la Fonction publique ont permis de mettre à jour les compteurs de la représentativité « Public + Privé » . L’UNSA a recueilli près de 490 000 voix (public + privé) soit 6,3 %. Fonction publique : 271 866 voix (10,4%) Secteur privé :  […]

Lire la suite